Combien ?! C'est bon l'amour ! Tout est bon dans le garçon ! Faites comme chez vous ! ...A la folie ! Tu dépasses ! Ma première fois Oh, le salaud ! Diego ... Maman, je rigole ! Quelle famille d'enfer ! Loin des yeux ... Entre les deux, mon coeur balance... Amies pour la vie ! Grosse ! Taille adulte
16 tomes
Tamara
16 tomes dans la série

Tamara

Résumé des tomes

Tome 1 : Les aventures tendrement acidulées d'une ado mal dans sa peau et de sa demi-soeur délurée Super ! La maman de Tamara s'est enfin trouvé un nouvel amoureux ! Seul problème : le monsieur en question est flanqué d'une délicieuse fillette de sept ans et demi surnommée "Yoli". Et qui c'est qui va devoir se coltiner la naine pendant que notre néo-couple roucoule à tout-va ? Tamara, cela va de soi ! Mais l'arrivée intempestive de Yoli va chambouler tout ça. Car, évidemment, Miss Yoli est débrouillarde, rebelle, mignonne en diable... et sacrément dégourdie ! Elle en sait bien plus sur les choses de l'amour que sa grande soeur par procuration... Ah oui, un détail : Yoli n'a pas vraiment la même couleur de peau que sa Barbie. Quand on a un papa qui s'appelle Chico et qui est né à Rio de Janeiro, c'est dans l'ordre des choses. Vous voilà prévenus : TAMARA n'est pas une série à gags comme les autres. Elle a l'ambition d'apporter un petit plus : l'émotion. Tamara ne sera d'ailleurs pas une victime perpétuelle des délires d'auteurs sadiques : à la fin de chaque album, on la verra triompher de ses démons, par exemple dans les bras d'un garçon. Car si l'humour de "Tamara" est parfois cruel, il reste toujours résolument optimiste !

Tome 2 : Retrouvez les aventures tendrement acidulées d'une ado mal dans sa peau et de sa demi-soeur délurée dans C'est bon, l'amour !, le deuxième album de "Tamara". Une série à gags (signée Christian Darasse au dessin et Zidrou au scénario) qui a pour ambition d'apporter un petit plus : l'émotion. Car si la vie est cruelle, l'humour de "Tamara" reste, lui, toujours résolument optimiste !

Tome 3 : La vie est parfois cruelle. Surtout quand on est une ado accusant quelques kilos de trop et vivant les affres des premières amours. Pas toujours facile d'exprimer ses problèmes de coeur à une mère très occupée à filer le parfait amour avec un musicien brésilien hyper cool. Pas toujours facile non plus de trouver sa place à l'école quand on a un physique qui attire les plaisanteries lourdes et faciles...Heureusement, Tamara a de la ressource et une demi-soeur de huit ans et demi particulièrement débrouillarde et dégourdie, toujours prête à lui donner des conseils infaillibles...

Tome 4 : Un jour, son prince viendra !Tamara est une digne représentante de l'âge ingrat. Ses quelques kilos de trop, sa quête du prince charmant, les remarques graveleuses de ses camarades de classe sont autant d'étapes à surmonter dans sa vie d'ado. Heureusement, Tamara a de la ressource et une demi-soeur de huit ans et demi particulièrement débrouillarde et dégourdie, toujours prête à lui donner des conseils infaillibles pour trouver le grand amour ! Une série à gags qui a pour ambition d'apporter un petit plus : l'émotion. Car si l'humour de "Tamara" est parfois cruel, il reste toujours résolument optimiste !

Tome 5 : Un peu... Beaucoup... À la folie... Quand elle aime, Tamara n'hésite pas une seule seconde à courir le 100 m, à effeuiller toutes les marguerites, à risquer une insolation dans l'attente de son prince... Et même si l'amour n'est pas au rendez-vous, Tamara n'en perd ni son sens de l'humour ni ses kilos ! Toujours là quand il faut, "Tamounette" est la bonne copine sur laquelle on peut compter... La confidente qu'on voudrait tous – ou plutôt, toutes ! – avoir, en somme ! Mais toute bonne copine qu'elle soit, Tamara est loin d'avoir sa langue en poche. L'entourage n'a qu'à bien se tenir. Entre ses déceptions amoureuses, son excédent pondéral et ses coups de gueule, Tamara est bien une héroïne d'aujourd'hui... Pour notre plus grand plaisir !Le scénariste Zidrou et son fidèle complice, Darasse, sont parvenus à saisir, avec tendresse, les problèmes quotidiens d'une jeune adolescente aux prises avec les histoires d'école, de famille et de physique ingrat. Le verbe piquant de Zidrou et le trait tendre de Darasse trouvent en Tamara, une expression forte, généreuse et drôle. Les aventures de cette jeune adolescente rondouillette n'en finissent pas de nous étonner, de nous attendrirLe scénariste Zidrou et son fidèle complice, Darasse, sont parvenus à saisir, avec tendresse, les problèmes quotidiens d'une jeune adolescente aux prises avec les histoires d'école, de famille et de physique ingrat. Le verbe piquant de Zidrou et le trait tendre de Darasse trouvent en Tamara, une expression forte, généreuse et drôle. Les aventures de cette jeune adolescente rondouillette n'en finissent pas de nous étonner, de nous attendrir... et de nous faire rire.et de nous faire rire.

Tome 6 : À la drague...Tout d'abord, perdre du poids, donc manger moins de crasses...hum... ça va pas être de la tarte ! De la tarte...oh j'en ai déjà envie, et j'ai une de ces faims ! Non je ne peux pas, je dois résister, je dois perdre au moins 995 gr pour ne peser plus que 82 kg ! Ensuite, faudrait que je m'inscrive à un centre de fitness...mais bon, on verra ça plus tard ! Mais, surtout rencontrer un amoureux...Pas un « Wagner » ! lui, c'est un con ! Un crétin ! Un débile ! Et pas non plus un garçon comme mon père...celui-là, je ne sais pas ce qui me retient de... grmftr ! Non, un garçon doux, romantique...y a quand même moyen ! Je ne sais pas si les méthodes de Yoli sont vraiment efficaces : attraper un garçon au lasso, ou même un appeau pour garçons ?!! J'ai plutôt l'impression que je leur fais peur... oh mais oui... pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt ! Des tatoo's ! je vais me mettre des tatoo's partout et ils vont tomber comme des mouches, c'est sûr !Vous aussi, vous avez une fille ou soeur ado quelque peu compliquée, un rien susceptible et un tantinet menue, et vous aussi ne savez pas toujours comment vous y prendre avec elle, demandez alors conseil auprès de Darasse et Zidrou ! En matière de puberté, ils s'y connaissent. Avec justesse, ils décrivent le quotidien d'une adolescente : problèmes de garçons, moqueries à l'école, boutons d'acné, familles recomposées. Le ton est piquant là où il faut et tendre comme il faut ; le tout, en évitant de tomber dans le cliché !

Tome 7 : Il est beau, il est sympa, il est intelligent... Ce Diego qui vient de débarquer dans l'école a décidément beaucoup d'atouts. D'ailleurs toutes les filles en sont folles... et les garçons n'arrivent pas tout à fait à le détester ! Tamara ne fait pas exception à la règle. Fidèle à elle-même, elle estime évidemment qu'elle n'a aucune chance. Yoli, sa petite demi-soeur délurée, va la pousser à déclarer sa flamme. Et là, incroyable, ça va marcher ! Pour Tamara, aux affres des problèmes de l'adolescence vont enfin succéder les affres de la première grande histoire d'Amour.

Tome 8 : Tamara, 15 ans et 20 kilos en trop, commençait à désespérer. L'Amour (avec un grand ou un petit "a") n'était pas pour elle. Et puis, IL est arrivé ! Beau, sympa, intelligent, Diego est vraiment le mec idéal. Et, miracle, il est amoureux de Tamara ! Les deux tourtereaux, qui se sont avoué leur amour à la fin du tome précédent, ne pensent qu'à une chose : se retrouver le plus souvent possible, en usant de ruses de sioux si nécessaire. Mais le bonheur des uns provoque souvent la jalousie des autres et trois "copines" de classe de Tamara (qui estiment qu'un beau gosse comme Diego et une grosse moche comme Tamara ensemble, c'est immoral) vont tout faire pour faire capoter l'idylle. Et si Tamara a confiance en Diego, elle n'a toujours pas plus confiance en elle. Et elle ne peut s'empêcher de penser que tout ça est trop beau et que, forcément, cette belle histoire doit finir tôt ou tard.

Tome 9 : C'était trop beau ! Ça ne pouvait pas durer ! Diego et Tamara, c'est fini ! Il faut dire qu'elle a découvert son chéri très dévêtu dans les bras d'Anaïs nue ! La rupture fut immédiate, forcément. Mais ce qu'ignore Tamara, c'est que le beau Diego est tombé dans un piège ourdi par des briseuses de couples. Tamara parviendra-t-elle à oublier son premier grand amour ? Diego arrivera-t-il à prouver son innocence ?

Tome 10 : Amandine, la maman de Tamara, est inquiète. Elle est ravie que sa fille ait trouvé l'amour après une adolescence où elle a plutôt collectionné les échecs sentimentaux. Néanmoins, elle trouve que Tamara est encore bien jeune et qu'il ne faudrait pas qu'un accident arrive... Un peu maladroitement, elle demande à Diego, l'amoureux de sa fille, s'il prend bien ses précautions. Celui-ci la rassure immédiatement : oui, oui, il est très prudent et n'oublie jamais de mettre son casque quand il emmène Tamara sur son vélomoteur ! Amandine est moyennement rassurée... surtout quand elle s'imagine en (très jeune) grand-mère. Y aura-t-il bientôt un "heureux événement" dans la famille de Tamara ? Pas si sûr.

Tome 11 : Amandine, la maman de Tamara, a fait une fausse couche. Elle plonge dans une profonde dépression. Pour réapprendre à goûter la vie, rien ne vaut l'amour de sa famille (recomposée) : Chico, son amoureux toujours plein d'imagination pour être aux petits soins avec elle ; Yoli, la fille de Chico, d'une rafraîchissante naïveté et d'une tendresse illimitée avec sa maman d'adoption ; et Tamara, toujours accro à Diego et dont la vie sentimentale continue à pimenter le quotidien familial. Un album bourré de tendresse et d'amour familial.

Tome 12 : 2.592.000 secondes : c'est très exactement le temps que Tamara doit désormais patienter entre deux rendez-vous avec son amoureux. Il faut dire que, à cause de ses résultats scolaires catastrophiques (et ce, malgré les cours particuliers donnés par Tamara) Diego a dû quitter l'école pour intégrer un pensionnat très coté mais très lointain et qu'il ne revient plus à la maison qu'une fois par mois. Bien sûr, il y a Skype, mais pour les câlins et la tendresse, c'est pas génial. Après avoir compensé son manque affectif en vidant tous les paquets de chips au paprika du placard, Tamara se reprend et décide de perdre du poids en pratiquant intensivement la natation.À la piscine elle va faire la connaissance de Vanessa, une jolie blonde qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui a, surtout, tout un tas de frères tous aussi sympas, sexy et drôles les uns que les autres.

Tome 13 : Cruel dilemme pour Tamara : Kessi est sympa, beau, intelligent et attentionné. Mais il n'est pas libre. Et puis, de toute façon, de son côté, Tamara sort toujours avec Diego. En tout cas, quand il n'est pas coincé au loin dans son pensionnat. Car Diego est loin, si loin... Et Kessi est près, si près... Et toujours prêt à lui rendre service et, grâce à ses études en diététique, à lui donner de bons conseils quant à son régime alimentaire. Tamara va donc se retrouver dans une situation totalement inédite pour elle : coincée entre deux amoureux et incapable de faire un choix. Mais le destin, qui peut être cruel quand il prend la forme de photos volées postées sur Facebook, va s'en charger pour elle...

Tome 14 : Tamara n'arrive pas à se remettre d'une double rupture amoureuse : non seulement elle regrette son Diego d'amour, mais, en plus, elle culpabilise comme une malade. Et comme sa famille commence à en avoir marre de l'entendre geindre toute la journée, Tamara se réfugie de plus en plus souvent chez sa meilleure amie Jelilah. Mais Tamara n'est pas la seule à souffrir : M. Filgoude, son titulaire, s'est fait plaquer par sa femme et tombe en grave dépression. Il est aussitôt remplacé par Olivier, un professeur beau, intelligent et qui comprend tellement bien les ados, lui ! Jelilah tombe, comme à peu près toutes les filles de la classe, sous le charme et va peu à peu se rapprocher du trentenaire séducteur... qui cache en fait un redoutable manipulateur. Heureusement, l'amitié n'est pas à sens unique et Jelilah pourra compter sur Tamara pour la sortir de cette terrible situation et piéger le professeur indélicat. Avec Tamara, quand tout est désespéré, il reste heureusement l'amitié !

Tome 15 : Tamara déprime grave : elle a toujours autant de mal à assumer ses 83,9 kg. Elle décide donc de faire un régime sérieux. Alors qu'elle est en train de tester le régime miracle du professeur Artichov (à base de radis vendus très cher...), elle rencontre à son cours de danse une sculpturale jeune femme de 98,5 kg (mais qui avoue ne pas se sentir bien dans sa peau quand elle passe sous la barre des 100 kg). Marie-Henriette, que tout le monde appelle "Miette", est modèle pour une agence de mannequins "grande taille" et tente de décomplexer Tamara par rapport à son poids. Timidement, Tamara poste un selfie sur Instagrammes... qui crée directement le buzz ! Poussée par Jelilah et Diego, Tamara décide alors de passer un casting XXL pour la marque emblématique des femmes un peu rondes. Drame : Miette rêvait elle aussi de devenir l'égérie de la marque en question ! La brève amitié entre Tamara et Miette va se transformer en véritable guerre où tous les coups sont permis pour faire maigrir la rivale et lui faire louper son casting.

Tome 16 : Tamara a grandi et ses préoccupations ont changé : elle veut réussir son bac. Et, au passage, perdre quelques kilos. Elle cherche toujours l'amour et réalise qu'elle est toujours amoureuse de Diego, qu'elle continue à voir. Relation forcément ambiguë... Hélas ! Les beaux plans d'études de Tamara vont être mis à mal quand elle va hériter d'un demi-frère (Filandre) que son père Philippe-André a abandonné pour revivre un nouvel élan de passion avec son mannequin du Yatoukistan. Mais pire que cette apparition intempestive, c'est la disparition du bébé qui va bouleverser profondément la vie de Tamara et de sa famille ! Il faut évidemment retrouver le gamin à tout prix ! Même au prix de la réussite du bac...

éditeur

Dupuis

Nous respectons votre vie privée

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des outils pour assurer le bon fonctionnement de Sequencity × E.Leclerc, et vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts. Merci de nous donner votre accord ou modifier vos choix.

Modifier
Accepter
Vous devez avoir au moins 15 ans.

Choix de confidentialité

Outils fonctionnels

Ils sont indispensables au bon fonctionnement de Sequencity.
Ils permettent d'accéder et de modifier votre espace personnel.
Ils permettent d’acheter via notre prestataire de paiement Stripe.

Outils de performance

Ils permettent d'optimiser Sequencity et de détecter d'éventuels problèmes via Crashlytics.
Ils permettent de recueillir des informations anonymes concernant les visites via Google Analytics.
Ils ne sont jamais utilisés à des fins commerciales.

Outils marketing et autres

Vous devez avoir au moins 15 ans.

Ils nous permettent de vous fournir des offres liées à vos centres d’intérêt, via les réseaux sociaux et via des publicités, aux travers des régies Facebook, Google ou Rakuten.

Valider