Petit Cœur chômeur Le Gang des crocodiles Le nerf de la guerre Goal !
4 tomes
Boule à zéro
4 tomes dans la série

Boule à zéro

Résumé des tomes

Tome 1 : Bonjour, je m'appelle Zita. Mais ici, à l'hôpital La Gaufre, tout le monde m'appelle "Boule à Zéro". Je souffre d'une espèce de leucémie qui semble trouver mon organisme particulièrement à son goût. À cause de tous les traitements que j'ai subis, je n'ai plus que quelques touffes de poils sur le caillou. Alors, je préfère encore me raser la boule à zéro. D'où mon surnom.

Tome 2 : Bonjour, je m’appelle Zita, mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle « Boule à zéro ». Je souffre d’une leucémie. Ma seule consolation d’être à l’hosto, c’est Mama Kigali. Mama Kigali est conteuse professionnelle. Les histoires, elle les raconte comme personne ! Aujourd’hui, elle nous a conté une vieille légende africaine selon laquelle la personne malade qui arriverait à toucher la queue d’un crocodile serait guérie instantanément. Vous allez sans doute me dire que je ferais mieux de ne pas croire à cette histoire de crocodile à la queue miraculeuse. Pourquoi pas, après tout ? J’ai bien cru à tous ces traitements que les docteurs m’ont infligés pendant des années. Et regardez où j’en suis !

Tome 3 : Bonjour, je m’appelle Zita. Zita Sayyah. Mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle « Boule à zéro ». Je souffre d’une espèce de leucémie. Une espèce particulièrement tenace même. Je suis entrée ici à l’âge de 4 ans. J’en ai 13 à présent. Je sais ! Je ne les parais pas. À force, cet hôpital est devenu un peu comme ma maison, vous comprenez ?Je connais tout le monde et tout le monde me connaît. Je fais ma petite tournée d’inspection, chaque jour. Je visite les malades de longue durée, je réconforte les patients... « Ponction lombaire », « chirurgie maxillo-faciale », « protothérapie »..., le vocabulaire médical n’a plus de secret pour moi ! Passez, comme moi, 9 ans dans une clinique et vous ferez des progrès en médecine !

Tome 4 : Les aventures pleines d’humour et de tendresse d’une petite fille hospitalisée. Bonjour, je m’appelle Zita. Zita Sayyah. Mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle « Boule à zéro ». J’habite au 6e étage. Celui qui est réservé aux enfants accidentés ou atteints d’une maladie grave. Moi, je souffre d’une espèce de leucémie. J’en souffre même depuis 9 ans et ça commence à faire long ! Je partage ma chambre – la 612 - avec Évelyne. Évelyne, elle, souffre d’une tumeur située derrière le fornix. Dans le cerveau, quoi ! Avec le temps, Évelyne est devenue plus qu’une copine pour moi : une soeur. Bon, sa maman et son futur beau-père sont deux racistes de première, mais Évelyne, elle, elle est super ! Entre elle et moi, c’est à la vie à la mort ! Mauvaise nouvelle : la tumeur d’Évelyne a grossi. On doit l’opérer mercredi. Alors moi, j’ai décidé de lui remonter le moral. Une amie, ça sert à ça, non ?

Tome 5 : Bonjour, je m’appelle Zita Sayyah, mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle « Boule à Zéro ». Cela fait 9 ans que je vis ici. Qui dit mieux? Tout ça par la faute d’une saleté de leucémie que je ne vous présente pas : elle pourrait vous trouver à son goût. En 9 ans, j’en ai vu défiler des enfants malades et des parents ! J’en ai vu des larmes versées ! Des sourires partagés aussi... Ce qui manque cruellement dans cette clinique, c’est une chambre pour accueillir de temps en temps des parents d’enfants hospitalisés. Faute d’argent, à ce qu’il paraît.Mais, vous me connaissez ! Quand un problème surgit, je ne suis pas du genre à rester les bras croisés. Pour trouver une solution, je suis prête à me retrousser les manches... et la cervelle. Parole de Zita !

Tome 7 : La chambre 612, c'est MA chambre ! J'y habitais déjà que l'hôpital Le Goff n'était pas encore construit, c'est vous dire ! Elle est à moi et à personne, cette chambre. Surtout depuis que mon amie Évelyne est... eh bien, est morte, quoi ! Alors, vous pensez bien que le jour où le Docteur Semoun m'a imposé de partager mon domaine avec un autre patient – un garçon, en plus ! – j'ai pas trop apprécié. Et quand Boule à zéro n'apprécie pas, elle ne l'envoie pas dire ! Il va vite valser dehors, cet obsédé du ballon rond, c'est moi qui vous le dis !

éditeur

Bamboo

Nous respectons votre vie privée

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des outils pour assurer le bon fonctionnement de Sequencity × E.Leclerc, et vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts. Merci de nous donner votre accord ou modifier vos choix.

Modifier
Accepter
Vous devez avoir au moins 15 ans.

Choix de confidentialité

Outils fonctionnels

Ils sont indispensables au bon fonctionnement de Sequencity.
Ils permettent d'accéder et de modifier votre espace personnel.
Ils permettent d’acheter via notre prestataire de paiement Stripe.

Outils de performance

Ils permettent d'optimiser Sequencity et de détecter d'éventuels problèmes via Crashlytics.
Ils permettent de recueillir des informations anonymes concernant les visites via Google Analytics.
Ils ne sont jamais utilisés à des fins commerciales.

Outils marketing et autres

Vous devez avoir au moins 15 ans.

Ils nous permettent de vous fournir des offres liées à vos centres d’intérêt, via les réseaux sociaux et via des publicités, aux travers des régies Facebook, Google ou Rakuten.

Valider