Sayonara Monsieur Désespoir T01 Sayonara Monsieur Désespoir T02 Sayonara Monsieur Désespoir T03 Sayonara Monsieur Désespoir T04 Sayonara Monsieur Désespoir T05 Sayonara Monsieur Désespoir T06 Sayonara Monsieur Désespoir T07 Sayonara Monsieur Désespoir T08 Sayonara Monsieur Désespoir T09 Sayonara Monsieur Désespoir T10 Sayonara Monsieur Désespoir T11 Sayonara Monsieur Désespoir T12 Sayonara Monsieur Désespoir T13 Sayonara Monsieur Désespoir T14 Sayonara Monsieur Désespoir T15 Sayonara Monsieur Désespoir T16 Sayonara Monsieur Désespoir T17 Sayonara Monsieur Désespoir T18 Sayonara Monsieur Désespoir T19
19 tomes
Sayonara Monsieur Désespoir
19 tomes dans la série

Sayonara Monsieur Désespoir

Résumé des tomes

Tome 1 :

Itoshiki Nozomu est un professeur que tout désespère ! Son métier le mène pourtant à des rencontres surprenantes, notamment Fuura Kafuka, une élève de sa classe qui pousse le positivisme à l'extrême.

Cette série au graphisme très stylisé pourrait avoir comme sous-titre : la force de la pensée négative ou comment rendre les gens heureux en étant désespéré... Sayonara Monsieur Désespoir est l'une des comédies les plus drôles et les plus originales toujours en cours de publication au Japon...

"Demain vous aurez un devoir sur table, mais ne vous inquiétez pas... Je n'attends rien de vous !"

Tome 2 :

Nozomu est toujours aussi désespéré et les fêtes de l'été, les classes de mer, les visites à sa famille n'y changent rien. Même l'inattendu M. Perry qui tente de forcer les portes du coeur du professeur connaîtra un échec cuisant, alors que c'est LE spécialiste de l'ouverture...


"Ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre..."

Tome 3 :

Itoshiki Nozomu est un professeur que tout désespère ! Et l'organisation de la fête culturelle, les préparatifs d'un voyage scolaire et l'arrivée d'un fonctionnaire pistonné dans sa classe sont des facteurs qui l'accablent un peu plus tous les jours...

"J'ai fait l'erreur de naître dans ma famille."

Tome 4 :

Pourquoi ignore-t-on des personnes, pourquoi jette-t-on des objets que l'on a achetés, pourquoi doit-on passer des diplômes ? Des questions insignifiantes qui torturent un peu plus chaque jour l'esprit embrumé du professeur Itoshiki Nozomu... Ses élèves sauront-ils trouver des réponses rassurantes ?

"Je ne suis pas apte ni à vivre ni à mourir !"

Tome 5 : Nozomu est toujours à la recherche d’un remède à son extrême négativisme. Mieux vaut peut-être mentir que dire la vérité, mieux vaut peut-être ne pas juger sur les apparences… ou tout simplement, mieux vaut ne pas prévenir que guérir ! Est-ce qu’une petite excursion dans une source d’eau chaude pourrait lui changer les idées ?

Tome 6 : Le comportement sinistre du professeur Itoshiki ne semble guère s’améliorer, d’autant qu’il semble être possédé par l’esprit d’un ancien élève désespéré ! Pour se changer les idées, il décide alors de se rendre avec ses élèves, dans un village de vacances, qui n’est autre qu’un asile pour les plus malheureux… Ça tombe bien, il n’y allait pas pour s’amuser !

Tome 7 :

Cette société de surproduction, cette société qui ne sait pas reconnaître les priorités, qui ne sait pas faire les choses à moitié... fait monter la pression du professeur Itoshiki Nozomu. La vie en collectivité ne serait-elle pas la source du désespoir qui le tourmente ? La solution qu’il a pour s’en sortir est radicale ! Sayonara Monsieur Désespoir est l’une des comédies les plus drôles et les plus originales toujours en cours de publication au Japon.

"Je n’ai plus aucune confiance envers cette société ! , qui ne sait pas faire les choses à moitié..."

Tome 8 :

Les fêtes de fin d'années approchent mais, loin de se réjouir, Nozomu est toujours aussi morose... Il essaie de démontrer à ses élèves que l'Enfer, c'est vraiment les autres qui vous obligent insidieusement à faire ce qu'ils attendent de vous, qui n'acceptent pas leur âge ou qui vous offrent des cadeaux sans intérêt ! Déjà accablé par sa propre vie, supportera-t-il d'être impliqué dans celle des autres ?

Tome 9 :

Rien ne va plus pour Nozomu : non seulement il est licencié de son poste de professeur mais il est aussi emmené au poste de police pour un crime qu'il n'a même pas commis ! Le comble, c'est qu'il s'est dénoncé lui-même !! A-t-il perdu la tête ou est-il simplement au bord du gouffre ? Si seulement il pouvait se vanter de ses faiblesses, il serait probablement moins désespéré !

Tome 10 : Le mois de mai approche, la rentrée est déjà loin, et il est temps pour Nozomu de lever le voile sur sa personnalité. Il garde heureusement son tempérament morose ! Pour attirer l’attention, il serait même prêt à provoquer un scandale ou à expliquer à ses élèves que la malchance... porte chance !

Tome 11 :

Êtes-vous déjà parti à la quête de vous-même ? Méfiez-vous, car vous risquez alors d’exhiber votre véritable nature. Pour le professeur Itoshiki, ce serait prendre le risque d’exposer son ultra négativisme qui ne semble guère s’améliorer. Même si le moment n’est pas propice, il est peut-être temps pour lui de sortir le grand jeu… !

Tome 12 :

L’automne est au rendez-vous, et les feuilles mortes tombent, comme le moral de Nozomu qui chute au plus bas. Une petite promenade dans la forêt pourrait alors lui changer les idées, mais ce qui l’attendait était une montagne de déceptions. Un jour, il rencontre un groupe d’escrocs qui dupent les gens en leur faisant croire que même les choses les plus inconcevables sont possibles. Serait-ce, alors, concevable que Nozomu sorte de son ultra-négativisme ?

Tome 13 :

Le jour de la Saint-Valentin Nozomu reçoit, pour la première fois, des cadeaux de la part de ses élèves. Mais au lieu de s'en réjouir, il se méfie d'un éventuel piège de séduction. C'est alors qu'il est dénoncé par des néo-syndicalistes parce que son nom est un mauvais présage, il se retrouve alors prisonnier à Alcatraz. Si seulement il pouvait passer le témoin de la malchance à une autre personne, il pourrait se libérer de son défaitisme...

Tome 14 :

C'est le printemps ! Il est temps pour Nozomu d'entamer un nouveau semestre dans la bonne humeur. Or, selon lui, les nouvelles que l'on reçoit en ce début de saison ne sont pas toujours de bon augure… Et quand un vent de sable souffle sur la ville, les dieux se réveillent pour maudire les habitants. "Mais qu'ai-je fait pour en arriver là ?" Un sentiment d'injustice envahit alors le professeur Désespoir qui finit par provoquer une manifestation... !

Tome 15 : Un jour, Nozomu ressent une présence derrière lui. Il s'agit de son double qui jette sur lui un regard sans complaisance. Il a honte de lui-même, et de ses actes dépourvus de bon sens. Alors, à l'occasion du jour des étoiles, il va faire un vœu, au nom de toutes les espèces menacées ou non d'extinction, pour être enfin délivré de son ultra-négativisme !

Tome 16 :

Les cours de notre professeur favori multiplient les angles afin de ne pas être trop saillants… Mais seront-ils approuvés par le comité officiel de reconnaissance de la famille Itoshiki  ? 

Tome 17 :

Nozomu Itoshiki est un professeur désespérant... et désespéré par toutes les absurdités qui l'entourent. Dans ce tome 17, on retrouve le monde déjanté de Kohji Kuméta, où les interrogations sont toujours plus pointues : jusqu'où couper dans les dépenses budgétaires ? Qu'est-ce qui agit comme un interrupteur sur votre humeur ? Quel est votre chat de Schrödinger à vous ? Pour ou contre la seconde intercalaire du système UTC ?

Tome 18 :

Au menu de ce 18e volume, une matière noire diabolique, un questionnaire vicieux  au possible, un débat sur l’origine des choses, et une partie de cartes compliquée. Le tout assaisonné d’une critique de la société de consommation.  Et attention à bien maîtriser les sous-entendus, sinon gare à la colère de Nozomu !

Tome 19 :

Les vacances d’été ne sont pas de tout repos pour Nozomu Itoshiki dont la priorité est toujours de ne pas se laisser entrainer dans de nouvelles histoires farfelues. Cette fois, sa mission sera de ne plus être un simple spectateur : il va se servir d’un défibrillateur externe ! Grande nouvelle pour tous : vous découvrirez un nouveau personnage qui comble parfaitement l’espace entre les élèves de la 1re H et Tchie Arai... Et d’ailleurs, est-ce que vous aimez les filles désordonnées et pas très propres, vous ?

éditeur

Pika

Nous respectons votre vie privée

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des outils pour assurer le bon fonctionnement de Sequencity × E.Leclerc, et vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts. Merci de nous donner votre accord ou modifier vos choix.

Modifier
Accepter
Vous devez avoir au moins 15 ans.

Choix de confidentialité

Outils fonctionnels

Ils sont indispensables au bon fonctionnement de Sequencity.
Ils permettent d'accéder et de modifier votre espace personnel.
Ils permettent d’acheter via notre prestataire de paiement Stripe.

Outils de performance

Ils permettent d'optimiser Sequencity et de détecter d'éventuels problèmes via Crashlytics.
Ils permettent de recueillir des informations anonymes concernant les visites via Google Analytics.
Ils ne sont jamais utilisés à des fins commerciales.

Outils marketing et autres

Vous devez avoir au moins 15 ans.

Ils nous permettent de vous fournir des offres liées à vos centres d’intérêt, via les réseaux sociaux et via des publicités, aux travers des régies Facebook, Google ou Rakuten.

Valider