La nuit des jongleurs L'Héritier sans nom Les éperons d'or L'Hérétique Saint-Malo de l'Isle Alix La Prisonnière du donjon La marque de Nolwenn L'Otage L'Héritier de Crozenc Le Loup de Cuzion L'esclave La princesse Mordrie Les hommes de fer Mahaut La guerre des aigles Le châtiment du Vassal L'Ecuyer d'Angoulesme Le jugement du roi L'ordre du temple La main du prophète Sigwald La dernière croisade Le Château du diable Au nom du roi Mon frère, ce bâtard Le talisman Le bûcher
28 tomes
Les Aigles décapitées
28 tomes dans la série

Les Aigles décapitées

Résumé des tomes

Tome 1 : Au royaume de France, au XIIIème siècle, les hommes sont guerriers, paillards, et n'ont pour seule passion que la conquête de la terre. Ainsi Hughes le bâtard, pour l'amour de la belle Alix, fera tout pour devenir le seigneur de Crozenc. Félons, sauvageonne au caractère de fer, intrigues sulfureuses, contrarieront ses plans... Une série qui conjugue les qualités du classicisme à une narration palpitante. Kraehn et Pellerin s'immergent dans la tempête des siècles barbares et mettent en scène intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 2 : Au royaume de France, au XIIIème siècle, les hommes sont guerriers, paillards, et n'ont pour seule passion que la conquête de la terre. Ainsi Hughes le bâtard, pour l'amour de la belle Alix, fera tout pour devenir le seigneur de Crozenc. Félons, sauvageonne au caractère de fer, intrigues sulfureuses, contrarieront ses plans... Une série qui conjugue les qualités du classicisme à une narration palpitante. Kraehn et Pellerin s'immergent dans la tempête des siècles barbares et mettent en scène intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 3 : Au royaume de France, au XIIIème siècle, les hommes sont guerriers, paillards, et n'ont pour seule passion que la conquête de la terre. Ainsi Hughes le bâtard, pour l'amour de la belle Alix, fera tout pour devenir le seigneur de Crozenc. Félons, sauvageonne au caractère de fer, intrigues sulfureuses, contrarieront ses plans... Une série qui conjugue les qualités du classicisme à une narration palpitante. Kraehn et Pellerin s'immergent dans la tempête des siècles barbares et mettent en scène intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 4 : Au royaume de France, au XIIIème siècle, les hommes sont guerriers, paillards, et n'ont pour seule passion que la conquête de la terre. Ainsi Hughes le bâtard, pour l'amour de la belle Alix, fera tout pour devenir le seigneur de Crozenc. Félons, sauvageonne au caractère de fer, intrigues sulfureuses, contrarieront ses plans... Une série qui conjugue les qualités du classicisme à une narration palpitante. Kraehn s'immerge dans la tempête des siècles barbares et met en scène intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 5 : Au royaume de France, au XIIIème siècle, les hommes sont guerriers, paillards, et n'ont pour seule passion que la conquête de la terre. Ainsi Hughes le bâtard, pour l'amour de la belle Alix, fera tout pour devenir le seigneur de Crozenc. Félons, sauvageonne au caractère de fer, intrigues sulfureuses, contrarieront ses plans... Une série qui conjugue les qualités du classicisme à une narration palpitante. Kraehn et Pierret s'immergent dans la tempête des siècles barbares et mettent en scène intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 6 : Au royaume de France, au XIIIème siècle, les hommes sont guerriers, paillards, et n'ont pour seule passion que la conquête de la terre. Ainsi Hughes le bâtard, pour l'amour de la belle Alix, fera tout pour devenir le seigneur de Crozenc. Félons, sauvageonne au caractère de fer, intrigues sulfureuses, contrarieront ses plans... Une série qui conjugue les qualités du classicisme à une narration palpitante. Kraehn et Pierret s'immergent dans la tempête des siècles barbares et mettent en scène intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 7 : Au royaume de France, au XIIIème siècle, les hommes sont guerriers, paillards, et n'ont pour seule passion que la conquête de la terre. Ainsi Hughes le bâtard, pour l'amour de la belle Alix, fera tout pour devenir le seigneur de Crozenc. Félons, sauvageonne au caractère de fer, intrigues sulfureuses, contrarieront ses plans... Une série qui conjugue les qualités du classicisme à une narration palpitante. Kraehn et Pierret s'immergent dans la tempête des siècles barbares et mettent en scène intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 8 : Hugues de Crozenc, l'enfant sans passé, devenu seigneur de Crozenc, enterre son vieux compagnon d'aventure, Sigwald.
Très vite les problèmes lui font oublier sa peine. Damoiselle Alix se donne à lui dans une étreinte brûlante alors que dans un cachot l'impudique Nolwenn attend le jugement d'Alphonse de Poitiers. Elle sait qu'elle risque la mort mais Alix qui la prend en pitié veut l'aider à fuir. Ce qu'elle ignore, c'est que celle qui a voulu se faire épouser par Hugues porte en elle un enfant conçu par le seigneur de Crozenc. Ainsi débute ce nouveau chapitre des Aigles décapitées. Aux combats sanglants succèdent les histoires d'alcôves mais que l'on se rassure, Jean- Charles Kraehn et Michel Pierret donnent une image à la fois sensible et authentique de la vie quotidienne en des temps où survivre était une gageure. Parfaitement rodé avec les albums précédents, Michel Pierret réussit le tour de force de retrouver le trait du créateur de la série. Un travail soigné et séduisant qui renouvelle les grands classiques de la bande dessinée historique.

Tome 9 : Répudiée par Renaud, Nolwenn combat son ancien époux avec l'aide de Ravenaud. Leur but : prouver que Renaud n'est qu'un imposteur. Alors qu'Alix, nouvelle conquête de Renaud, commence elle aussi à douter, les deux conspirateurs demandent à Harribert Coupe-Nez, bandit de grands chemins, d'enlever le fils de Roger de Castelnau.
Ce nouveau chapitre des Aigles décapitées est riche en chevauchées héroïques dans des décors soigneusement reconstitués par Michel Pierret très à l'aise dans cette série créée par Patrice Pellerin et Jean-Charles Kraehn.
Un titre vedette de la collection Vécu.

Tome 10 : Au royaume de France, au XIIIème siècle, les hommes sont guerriers, paillards, et n'ont pour seule passion que la conquête de la terre. Ainsi Hughes le bâtard, pour l'amour de la belle Alix, fera tout pour devenir le seigneur de Crozenc. Félons, sauvageonne au caractère de fer, intrigues sulfureuses, contrarieront ses plans... Une série qui conjugue les qualités du classicisme à une narration palpitante. Kraehn et Pierret s'immergent dans la tempête des siècles barbares et mettent en scène intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 11 : Afin de conserver son titre, Hugues de Crozenc décide de partir en croisade sous la bannière de son rival de toujours : Lusignan. Parmi les chevaliers qui doivent l'accompagner en Terre Sainte, on trouve Adhémar qui vient d'épouser la belle Nolwenn. Cette dernière ne veut pas voir partir son époux. Aussi, quand un loup sème la terreur sur ses terres, elle décide d'aider la bête mystérieuse pour retenir son mari. Mais elle n'est pas la seule à trouver intérêt dans la terreur que provoque la bête... Décidément, le loup de Cuzion semble animé par bien des haines et des convoitises...

Tome 12 : Hugues de Crozenc se prépare à partir en croisade pour la Terre Sainte avec d'autant plus d'impatience qu'il rencontre un chrétien prétendant connaître une faille dans la muraille de Jérusalem. Mais il a eu vent de complots visant à le spolier de son domaine pendant son absence. Il se pourrait bien que la libération du tombeau du Christ ne soit pas le seul enjeu pour certains chevaliers? C'est aussi le partage des terres de France qui va se régler sous la bannière croisée...

Tome 13 : Abandonné au fond d'un puits par le traître Al Mansour, Hugues de Crozenc est sauvé par celui qu'il avait vaincu au cours d'un duel : Diego le Navarrais. Ce dernier contraint Hugues à une nouvelle rencontre, qu'il compte bien gagner... Au même moment, Guy de Vaucouleurs tend un piège au roi Louis afin de l'assassiner...

Nous retrouvons tous les personnages de cette grande saga en Terre Sainte, lors de la grande croisade de Louis IX. Si la lutte contre l'Infidèle est le but premier de cette campagne, les seigneurs comptent bien profiter des batailles loin du sol français pour régler entre eux quelques haines ancestrales. Intrigues et complots, servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 14 : Hughes de Crozenc est toujours sur la route de Jérusalem. Après avoir tué Aliénor de Luzignan et tenté d'assassiner le roi Louis IX, le Sarrasin Al Mansour est en prison, torturé avant d'être exécuté. Mais grâce à des complices, celui-ci parvient à s'évader. Hughes se jure de le retrouver.
Robert d'Artois, l'un des frères du roi, pense que le conflit qui les oppose aux Sarrasins ne peut se régler que par les armes, et devient du même coup le grand rival d'Hughes de Crozenc. Il souhaite l'éliminer, et compte bien se donner les moyens de parvenir à ses fins...

Nous retrouvons tous les personnages de cette grande saga en Terre sainte, lors de la grande croisade de Louis IX. Si la lutte contre l'Infidèle est le but premier de cette campagne, les seigneurs profiteront des batailles loin du sol français pour régler entre eux quelques haines ancestrales. Intrigues et complots, servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 15 : Toujours en croisade sur la route de Jérusalem, le seigneur Hugues de Crozenc écoute le récit d'un jeune écuyer concernant son aimée, la belle Alix. Celle-ci n'en pouvait plus d'attendre désespérement Hughes, la date de son retour étant de plus incertaine. Enceinte de lui alors qu'il l'ignorait, elle décida, contre l'avis de tous, de prendre la route pour aller le rejoindre en Terre Sainte, s'apprêtant à rencontrer bien des dangers. Alix n'est pas idiote, elle sait les risques qu'elle court, mais elle se doit de le rejoindre, fût-ce au delà des mers ! Et ce fut le début d'un pénible voyage...
Et en Terre Sainte, les choses ne s'arrangent pas non plus. Le suzerain Lusignan n'a pas survécu à ses blessures, et un complot est monté, faux testament à l'appui, pour destituer Hugues du royaume de Crozenc...
Toujours plus de sentiments, d'action et de rebondissement dans cette série culte du catalogue Vécu, dont le scénario a été repris par Erik Arnoux. Intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 16 : Mai 1260. A l'aube... Emergeant lentement des brumes nocturnes, la forêt de Crozenc s'éveille en frémissant... Et pourtant... Les enfants des deux villages voisins se livrent à une querelle sans rémission dans la clairière de la Vierge, considérée par les habitants de Crozenc comme un lieu de recueillement. Mus par une haine qu'on attribue généralement aux adultes, ces guerriers en culottes courtes se rossent de coups de bâtons et d'épées qui dépassent de loin le simple amusement. La haine n'a-t-elle donc point de limite ?...
Ce vent de folie qui souffle sur la forêt semble loin de perturber la forteresse des maîtres... Mais ne parlons pas trop vite... Voilà qu'arrive Percerouge, affolé, souhaitant à tout prix s'entretenir avec Messire Conan. Un nouveau malheur frappe Crozenc... Il aurait remis ça... Mais qui est ce « il » ?...
Toujours plus de sentiments, d'action et de rebondissement dans cette série culte du catalogue Vécu, dont le scénario a été repris par Erik Arnoux. Intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 17 : Au château de la Deunière, c'est la peine qui bat les tempes d'Odilon, fidèle compagnon de Mahaut... Car le jeune vient juste d'enterrer sa soeur. Il jure sur sa tombe que Sigwald paiera.
Odilon veut aussi retrouver Mahaut l'amie de sa soeur, prisonnière des griffes de son terrible frère. Il souhaite l'épouser puis prendre possession du royaume de Crozenc. Il en fait le serment sur la tombe de sa soeur... Mais le père d'Odilon, Sire Guillaume, est en train de mourir. Sur son lit de mort, juste avant le trépas, il fait jurer à son fils devant Dieu, de ne pas se venger de Sigwald, de lui pardonner... Cruel dilemme pour le jeune fougueux... Que va-t-il faire ?... Désobéir aux dernières volontés de son père ou renoncer à son serment ?...
Or, pendant que Sigwald de Crozenc s'en va en Engoulesme pour son adoubement, on apprend que sa mère serait responsable de l'emprisonnement de Mahaut... afin que Sigwald soit le seul héritier des terres de Monseigneur Hughes... Un conflit familial des plus déchirants est en train de naître...

Tome 18 : Sigwald de Crozenc, jeune écuyer de la maison de Lusignan, parfait son apprentissage en la ville d'Angoulême. Et pourtant, aux dires même de ses professeurs, l'art des armes ne possède plus de secrets pour lui. Le voilà devenu chevalier accompli et homme comblé, Guérande partageant ses nuits malgré l'interdit qui plane sur leur relation. Cependant, un autre coeur commence à battre à l'approche de l'héritier des Crozenc : les pensées de Claire de Mondor se portent vers lui après leur inattendue première rencontre matinale. Quant à Odilon, il ronge son frein et ne cherche qu'une ouverture pour se venger de celui qu'il rend responsable de la mort de sa soeur. Dès lors, c'est la guerre ouverte entre les deux adolescents. Heureusement, Sigwald peut compter sur son compagnon Raoul, alors que de sombres manigances, qui touchent aux hautes sphères du pouvoir, s'amoncellent au-dessus de la tête de Sigwald de Crozenc et de sa maisonnée... Dans cette période médiévale où toute une société est à redécouvrir, les sentiments, les actions et les rebondissements sont menés tambour battant. Intrigues et complots sont servis par une superbe reconstitution historique.

Tome 19 : Intrigues et complots au coeur du Moyen-Âge

Sous le règne de Louis le Neuvième, le domaine de Crozenc est gouverné par Hugues, marié à la belle Alix. Également père de Sigwald, né d'une histoire d'amour avec la rebelle Nolwenn, le seigneur de Crozenc part pour la Terre sainte aux côtés de son roi. Alors qu'il est considéré comme mort en croisade par les siens, Alix donne naissance à leur fille Mahaut.
Neuf années plus tard, Sigwald, alors élève écuyer indiscipliné, est injustement accusé d'un meurtre que s'apprête à juger le roi de France. Alors que Nolwenn tente l'impossible pour aider son fils à se disculper, Hugues lui apparaît vivant, le visage défiguré...

Tome 20 : Hiver 1962. L’ombre des Templiers plane sur Hughes et Sigwald...

Au grand désespoir de SIGWALD, HUGHES passe son temps dans la bibliothèque de Crozenc, abandonnant son domaine aux brigands qui mènent la vie dure aux habitants. MAHAUT est enlevée par des inconnus qui réclament en échange de sa liberté la cassette remise à son père par les Templiers qui l’avaient aidé à fuir de Terre sainte. Aidé par GEORGES, le forgeron dont la femme avait été attaquée par les ravisseurs de MAHAUT, il parvient à libérer sa soeur. HUGHES découvre que le chef des bandits n’est autre qu’AL MANSOUR, qu’il a jadis combattu en Terre sainte. Le père et le fils se lancent à la poursuite d’AL MANSOUR qui fuit avec le coffret.

Tome 21 :

Le retour de la grande saga médiévale de Michel Pierret.

Hugues de Crozenc poursuit toujours son fils Sigwald. Mais retardé par les intempéries, il se voit contraint de se réfugier chez une amène hôtesse qui lui apprend que la seule route de communication des environs est bloquée par les armées du roi assiégeant le château de Noirlac. Hugues sent un frisson le parcourir à l'idée que son fils ait récolté quelque ennui dans ce conflit qui ne le concerne pourtant pas. Il n'est malheureusement pas très loin de la vérité?

Toujours menée par Michel Pierret, l'efficacité classique d'une des séries les plus réputées du paysage de la BD historique.

Tome 22 :

Quand le fils marche sur les traces de son illustre père?

Alors que l'hiver 1262 cède lentement la place à un printemps frileux, Sigwald apprend la disparition de son père, enlevé par les occupants du château de Noirlac, en fuite après leur défaite contre l'Ost royal.
N'écoutant que son coeur, le jeune chevalier se lance à la poursuite des ravisseurs, à la tête desquels se trouve un vieil ennemi de son père?
La route sera riche en rencontres mais aussi semée d'épreuves, et le jeune Sigwald y révèlera des qualités dignes d'un héritier de Crozenc.
Dans cette suite de la série créée par Jean-Charles Kraehn en 1985, Michel Pierret donne une image à la fois sensible et authentique de la vie quotidienne en des temps où survivre était une gageure. Une saga vedette de la collection Vécu, qui trouve entre 15.000 et 20.000 lecteurs à chaque tome !

Tome 23 :

Une route semée d'embûches...

Hughes de Crozenc est au plus mal. Persuadé que le Ciel le punit d'une promesse non tenue, il appelle son fils Sigwald à son chevet pour lui confier un lourd secret. Il est temps pour lui de restituer aux templiers un coffret qui leur appartient. Mais la route qui mène à la commanderie est long, pénible et dangereux. Il lui est impossible d’entreprendre un tel voyage. Sigwald, plus pour soulager son père que convaincu par une quelconque malédiction, propose de s’y rendre à sa place, accompagné bien malgré lui par sa mère et Éloi, son jeune écuyer. Pendant ce temps, un peu plus loin sur la même route, Messire de Salignac recrute des chevaliers et des hommes d’armes pour une nouvelle croisade…

Michel Pierret, à la plume et au pinceau, peint avec force et précision toute l'âpreté de la société médiévale.

Tome 24 :

À l’ombre du Mal

Aux marches du royaume de France, un petit bourg vit terrorisé au pied du « château du diable », un gigantesque amas rocheux que tous croient hanté par Belzébuth lui-même. La nuit, de grands feux s’y allument spontanément et une jeune femme vient d’y trouver la mort. Pour sauver un simple d’esprit accusé à tort et pour répondre à son devoir de chevalier, Sigwald de Crozenc va devoir dénouer l’écheveau que constitue ce mystère…

Tome 25 :

Les croisades, ici et là-bas…

Le jeune Sigwald de Crozenc a fini par rejoindre les rangs des Templiers pour aller guerroyer en Terre sainte auprès du roi. Il n’a pas encore prononcé ses vœux d’engagement, poussé par sa mère à aller passer un an au côté des prêtres-chevaliers avec l’espoir que, dégoûté par la guerre, il sera définitivement dissuadé d'entrer dans les ordres. De fait, Sigwald a bien du mal à accepter tant de massacres au nom de Dieu et du roi ! Au domaine de Crozenc, les conséquences de cette guerre lointaine sont terribles : les émissaires du roi réclament à Hugues 10 000 deniers pour soutenir les croisades, et menacent de confisquer les terres…

Michel Pierret, à la plume et au pinceau, peint avec force et précision toute l'âpreté de la société médiévale.

Tome 26 :

Un incontournable de la collection Vécu, aujourd’hui en grand format

De retour de croisades, Sigwald découvre avec effroi Crozenc en ruines. Le château et l’ensemble du domaine familial ont été saisis et sont désormais possession royale. Le jeune chevalier décide donc de se rendre chez sa sœur, Mahaut, à Toulouse, dont le comté vient également de passer aux mains du roi de France. La ville attend l’arrivée de son représentant, le sénéchal de Carcassonne Eustache de Beaumarchés. Là, Sigwald découvre que Mahaut fréquente un riche marchand, Raimon Castenet, dans le but de retrouver sa noblesse perdue…

À travers l’épopée de Sigwald de Crozenc, Michel Pierret, à la plume et au pinceau, peint avec force et précision toute l'âpreté de la société médiévale.

Tome 27 :

Un incontournable de la collection Vécu, aujourd’hui en grand format

Mai 1272. Le siège de la ville de Foix s’éternise. Membres des forces de l’ost royal, Sigwald de Crozenc et son ami Aubert secourent au pied des remparts une pauvresse aux prises avec trois mercenaires. La jeune femme, d’une grande beauté, est originaire de Toscane et se nomme Gisella. Pour lui exprimer sa gratitude, elle offre au jeune chevalier un talisman censé le protéger lors de l’attaque prévue le lendemain. Sigwald va découvrir que ce bijou renferme plus de secrets qu’il ne se l’imaginait…

À travers l’épopée de Sigwald de Crozenc, Michel Pierret, à la plume et au pinceau, continue de peindre avec force et précision toute l'âpreté de la société médiévale du XIIIe siècle.

Tome 28 :

Un incontournable de la collection Vécu, aujourd’hui en grand format

Fin juin 1272. Sigwald de Crozenc et sa compagne arrivent à Paris. Le jeune chevalier souhaite obtenir audience auprès du roi pour faire libérer sa sœur, accusée de sorcellerie et menacée de bûcher. Mais Sa Majesté est un homme fort occupé et difficile à atteindre. En attendant, Sigwald trouve asile chez le vieil Élie, un Juif qui a la charge de son petit-fils depuis que ses parents ont été emprisonnés pour ne pas avoir porté leur signe religieux distinctif. Décidément, le royaume de France semble vivre au rythme des sordides affaires de religion...

À travers l’épopée de Sigwald de Crozenc, Michel Pierret, à la plume et au pinceau, continue de peindre avec force et précision toute l'âpreté de la société médiévale du XIIIe siècle.

éditeur

Glénat BD

Nous respectons votre vie privée

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des outils pour assurer le bon fonctionnement de Sequencity × E.Leclerc, et vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts. Merci de nous donner votre accord ou modifier vos choix.

Modifier
Accepter
Vous devez avoir au moins 15 ans.

Choix de confidentialité

Outils fonctionnels

Ils sont indispensables au bon fonctionnement de Sequencity.
Ils permettent d'accéder et de modifier votre espace personnel.
Ils permettent d’acheter via notre prestataire de paiement Stripe.

Outils de performance

Ils permettent d'optimiser Sequencity et de détecter d'éventuels problèmes via Crashlytics.
Ils permettent de recueillir des informations anonymes concernant les visites via Google Analytics.
Ils ne sont jamais utilisés à des fins commerciales.

Outils marketing et autres

Vous devez avoir au moins 15 ans.

Ils nous permettent de vous fournir des offres liées à vos centres d’intérêt, via les réseaux sociaux et via des publicités, aux travers des régies Facebook, Google ou Rakuten.

Valider